LIVRAISON GRATUITE en France métropolitaine !

Pourquoi rêvons-nous ?

Publié par Thibaud Poirier le

Pourquoi rêvons-nous ?

Vue d'ensemble

Les rêves sont considérés comme des hallucinations qui surviennent à certains stades du sommeil. Ils sont plus intenses pendant le sommeil paradoxal où les mouvements oculaires sont rapides (REM), c'est-à-dire le moment où vous êtes moins susceptible de vous souvenir de votre rêve. On sait beaucoup de choses sur le rôle du sommeil dans la régulation de notre métabolisme, de notre tension artérielle, des fonctions cérébrales et d'autres aspects de la santé mais pour le moment, il a été plus difficile pour les chercheurs d'expliquer le rôle exact des rêves.

Quand vous êtes éveillé, vos pensées ont une certaine logique. Lorsque vous dormez, votre cerveau est encore actif, mais vos pensées ou vos rêves n'ont souvent peu ou pas de sens. Cela est peut être dû au fait que les centres émotionnels du cerveau déclenchent les rêves, plutôt que les régions logiques.

Bien qu'il n'y ait pas de preuves définitive, les rêves sont habituellement des pensées autobiographiques basées sur vos activités récentes, vos conversations ou d'autres problèmes dans votre vie. Cependant, il existe quelques théories populaires sur le rôle des rêves.

 rôle des rêves

Le rôle des rêves

Les chercheurs ne sont toujours pas tout à fait d'accord sur le but des rêves. Il existe cependant des croyances et des théories largement répandues.

Rêves en tant que thérapie

Vos rêves peuvent être des façons de faire face aux drames émotionnels dans votre vie. Et parce que votre cerveau fonctionne à un niveau beaucoup plus émotionnel que lorsque vous êtes éveillé, votre cerveau peut faire des connexions concernant vos sentiments que votre moi conscient ne ferait pas.

Les rêves comme entraînement à un combat

L'une des zones du cerveau les plus actives pendant le rêve est l'amygdale. L'amygdale est la partie du cerveau associée à l'instinct de survie et à la réaction de lutte ou de fuite.

Une théorie suggère que parce que l'amygdale est plus active pendant le sommeil que lorsque vous êtes réveillé, c'est peut-être la façon dont le cerveau vous prépare à faire face à une menace.

Heureusement, le tronc cérébral envoie des signaux nerveux pendant le sommeil paradoxal qui détendent vos muscles. De cette façon, vous n'essayez pas de courir ou de frapper lorsque vous dormez.

Les rêves comme muse

Une théorie qui explique pourquoi nous rêvons est qu'elle aide à faciliter nos tendances créatives. Les artistes de toutes sortes attribuent à leurs rêves l'inspiration de certaines de leurs œuvres les plus créatives. Vous vous êtes peut-être déjà réveillé avec des idées géniales pour un film ou une chanson.

Sans le filtre logique que vous utilisez normalement lorsque vous êtes réveillé et qui peut restreindre votre créativité, vos pensées et vos idées n'ont aucunes limites lorsque vous dormez.

Les rêves en tant que disque dur

Une théorie largement répandue sur le but des rêves est qu'ils vous aident à stocker des souvenirs importants et des choses que vous avez apprises, à vous débarrasser des souvenirs sans importance et à trier les pensées et les sentiments complexes.

La recherche montre que le sommeil aide à stocker les souvenirs. Si vous apprenez de nouvelles informations et que vous dormez après, vous serez en mesure de vous en souvenir mieux que si on vous demandait de vous souvenir de ces informations sans les bienfaits du sommeil.

Pourquoi faisons-nous des cauchemars ?

Les rêves qui vous aident à gérer de façon productive vos émotions, vos souvenirs et d'autres informations peuvent sembler très utiles. Un cauchemar occasionnel est considéré comme un rêve qui est tout simplement plus effrayant ou bouleversant. Les cauchemars ont tendance à être causés par le stress, l'anxiété ou parfois en réaction à certains médicaments.

Cependant, si vous faites souvent des cauchemars, vous pourriez avoir un trouble du sommeil. Les rêves effrayants qui se produisent régulièrement peuvent être qualifiés de troubles du sommeil si les cauchemars :

  • vous rendre anxieux à l'idée de vous endormir
  • perturbent fréquemment votre sommeil
  • entraîner d'autres problèmes de sommeil ou des problèmes psychologiques

Beaucoup de gens vivent des cauchemars occasionnels tout au long de leur vie. Cependant, l'American Sleep Association estime qu'environ 5 % seulement de la population souffre de cauchemars persistants comme troubles du sommeil.

 cauchemar

Qu'est-ce qui influence les rêves ?

Certains facteurs qui nous affectent lorsque nous sommes éveillés peuvent aussi influencer nos rêves.

État de santé

L'une des plus grandes influences sur les rêves est le manque de sommeil. Le manque de sommeil pendant une nuit ou deux (ou plus) peut rendre certaines parties de votre cerveau beaucoup plus actives lorsque vous passez finalement au sommeil paradoxal. Vous aurez probablement des rêves plus vifs si vous manquez de sommeil. Vous avez aussi plus de chances de vous souvenir de ces rêves. Par ailleurs, afin améliorer la qualité de votre sommeil en déplacement, nous avons des coussins de voyage tout à fait adaptés.

Le fait d'être enceinte est aussi un catalyseur de rêves animés. L'augmentation de la production d'hormones affecte la façon dont votre cerveau traite les pensées et les émotions qui conduit souvent à des rêves intenses.

Les troubles de santé mentale comme la dépression et l'anxiété, ainsi que les troubles bipolaires et autres troubles de l'humeur, peuvent déclencher des rêves et des cauchemars intenses et parfois dérangeants ou négatifs. Les médicaments pour ces affections, y compris les antidépresseurs et les antipsychotiques, sont également associés à un risque accru de cauchemars.

Aliments

Il n'y a pas de preuve indiscutable que certains aliments mènent à des rêves plus angoissants ou agréables. Mais il est clair que certains aliments peuvent avoir une influence sur vos rêves.

Les aliments riches en glucides, par exemple, donnent rapidement de l'énergie mais au bout d'un moment vous laissent déprimé. Tout ce qui affecte votre humeur de veille est susceptible d'affecter votre humeur inconsciente aussi et mécaniquement vos rêves.

Activités quotidiennes

Une étude a trouvé qu'une bonne façon de dormir plus sainement est de faire de l'exercice le matin. Une bonne course à pied ou un autre exercice cardiovasculaire avant midi vous aide à régler votre horloge pour que vous soyez plus enclin à vous endormir plus rapidement et à passer plus de temps en sommeil profond que si vous ne faisiez pas d'exercice ou que si vous en faisiez tard le soir. Par ailleurs, si vous souhaitez faire une sieste à midi, nous avons des coussins qui peuvent vous y aider.

Comment se souvenir de ses rêves ?

L'une des raisons pour lesquelles les rêves peuvent être difficiles à retenir, c'est que la substance chimique du cerveau associée à la mémoire - la noradrénaline - et l'activité électrique du cerveau qui aide à la mémoire sont à leur plus bas niveau lorsque vous rêvez. En fait, si vous avez un rêve mais que vous ne vous réveillez pas pendant le rêve, vous ne pourrez pas vous en souvenir. Les rêves dont vous vous souvenez sont ceux qui sont en cours au moment où vous vous réveillez.

Étant donné que le souvenir de vos rêves peut facilement être effacé par toute autre pensée, vous devriez essayer de vous rappeler autant que possible de vos rêves dès votre réveil. Essayez de retenir les images ou les souvenirs que vous avez de votre rêve et notez-les sur un bloc à côté de votre lit ou sur votre smartphone.

écrire ses rêves


Partager cet article


← Article précédant